top of page

Aman Venice, les fastes de la Sérénissime

Dans une ville qui regorge d’hôtels légendaires comme le Cipriani, le Danieli ou le Gritti Palace, difficile de faire son choix pour goûter aux fastes de la Cité des Doges. Découvrez en exclusivité notre adresse adorée dans la Sérénissime : l’Aman Venice, installé dans l’ancien Palazzo Papadopoli . Sa situation privilégiée sur le Grand Canal, sa taille intimiste et le savoir-faire du Groupe Aman en font un palace pas comme les autres... avec une âme et une histoire extraordinaires. Tout ce que nous aimons, pour un voyage très Hiddenist !

Hotel Aman Venice, tout le faste d'un palazzo vénitien

Grandeur et "décadence" du Palazzo Papadopoli


Situé dans le sestiere San Polo, tout proche du pont du Rialto, le palais Papadopoli a été construit vers 1560 sur le Grand Canal. D’abord propriété de la famille Coccina, riches commerçants et marins, il fut cédé au XVIIIe siècle à la famille Tiepolo. Ces mécènes éclairés vont richement redécorer les lieux avec des fresques de Giambattista Tiepolo ou encore des statues de marbre d’Antonio Canova.  

  

En 1864, les frères Papadopoli, originaires de Grèce (et déjà propriétaires du palazzo Grassi) acquièrent le palais mais également les bâtiments le jouxtant, et aménagent ainsi un jardin sur le Grand Canal... une rareté à l’époque et même encore de nos jours ! Agrandi, rénové et redécoré, le palais Papadopoli entame alors une nouvelle vie. Il devient un lieu de confort – on y installe un des premiers ascenseurs de Venise ainsi que des lustres électriques - et de divertissement pour toute la haute société vénitienne.  

  

Aujourd’hui, le Comte Giberto Arrivabene Valenti Gonzaga (descendant des Papadopoli) et son épouse, Bianca de Savoie-Aoste - fille de deux Altesses Royales, la Princesse Claude de France et Amedeo de Savoie, Duc d'Aoste, habitent encore le dernier étage du palais, les quelques 7000 m² restants étant dévolus à l’Aman Venice... Étrange ? Non, une destinée assez classique pour ces immenses demeures vénitiennes. Ainsi le comte explique : “ après la guerre, les familles aristocratiques de Venise ont commencé à monter dans les étages. Ma grand-mère vivait au second et ma mère, au quatrième. Enfin, avec ma propre famille, nous avons investi le cinquième et les combles où se trouvait la garde-robe du palais Papadopoli ! ». Un appartement inouï, une sorte de loft du XVIe siècle, avec des vues sublimes sur le Grand Canal. 



Aman Venice, la restauration respectueuse d’un joyau vénitien


Comme le confie le descendant des Papadopoli, l'entretien est devenu le principal souci de ces familles héritières de maisons magnifiques au XXe siècle. "Le palais était vide, à l'exception de nos appartements. Adrian Zecha, le fondateur des hôtels Aman, cherchait un lieu à Venise. Au début, je n’étais pas franchement intéressé. Nous avons fini par nous rencontrer et j’ai trouvé le projet de l’Aman Venice fantastique. Ma seule condition : que ma famille et moi-même puissions vivre ici." Affaire conclue. Les Arrivabene vivent toujours dans les étages supérieurs et il n’est pas rare de les croiser dans les couloirs et les jardins... d’où cette étrange sensation de faste et d’intimité qui règne à l’Aman Venice.

Avec le Palazzo Papadopoli, l’un des huit seuls palazzi monumentali de la ville - classé des sols aux plafonds ! - l’architecte Jean-Michel Gathy s’attaque à une véritable institution de Venise. Deux années de travaux seront nécessaires pour transformer ce palais du XVIe siècle en hôtel de luxe. Ils seront supervisés par le Comte lui-même, qui s’investit totalement dans la rénovation de cette exceptionnelle "maison de famille ".


Le résultat : l’Aman Venice, un hôtel "écrin" exclusif de seulement 24 chambres et suites, où l'histoire et un design contemporain made in Italie cohabitent avec subtilité pour le plus grand bonheur de clients très VIP.


Expérience Burano, l'île aux maisons de pêcheurs colorées

Le vrai luxe se cache dans les détails


L'hôtel Aman Venice est une splendeur, que ce soit au piano nobile qui abrite les salons et le bar, dans ses jardins privatifs, son spa et bien sûr ses chambres. Plafonds majestueux, meubles raffinés, parquets historiques, l’ambiance est résolument fastueuse tout en restant d’une sobre élégance. On se sent bien à l’Aman Venice, sans doute grâce à cet esprit “maison de famille” et cette ambiance si intimiste.


Les chambres sont de belles proportions (au minimum 47 m² pour la plus petite) et abritent de fabuleux détails architecturaux : plafond à caissons, fresques, boiseries, bas-reliefs, sol en marbre terrazzo, murs tendus de soie ou de cuir de Padoue, voire des chefs-d’œuvre comme la cheminée en pierre signée Sansovino. Certaines ont des vues à couper le souffle sur le Grand Canal.

Notre chambre préférée reste la numéro 19 (la suite Alcova Tiepolo), au quatrième étage de l’hôtel. Elle fut celle de la mama du comte jusqu’à la fin de sa vie. Avec son plafond peint par Tiepolo au XVIe siècle, la Suite a accueilli des hôtes de choix comme George et Amal Clooney pour leur nuit de noces.

L’excellence se retrouve aussi à la table de l’Aman Venice. Depuis janvier 2020, c’est le Chef Norbert Niederkofler (trois étoiles Michelin) qui orchestre le restaurant de l’hôtel avec le jeune et talentueux Chef exécutif Dario Ossola. À eux deux, ils mettent en pratique leur philosophie culinaire “Cook the lagoon” en travaillant des produits provenant de la lagune et des potagers des îles alentour. Surtout prenez le temps d’un déjeuner ou un thé dans le jardin de l’Aman Venice. Un pur plaisir !

 
Séjour Aman Venice, les 10 incontournables de Juliana

Bien sûr, si vous le pouvez, évitez le week-end pour découvrir Venise. Avril, septembre et octobre sont des mois délicieux. J'adore aussi m’y rendre en hiver : c'est une autre ville, plus mystérieuse, brumeuse et toujours romantique. Voici mon top 10 des choses à absolument faire dans la Cité des Doges. Mais bien sûr, il y a encore mille et une possibilités. N'hésitez pas à nous contacter ! 

  1. Se promener tôt le matin sur les Zattere  

  2. Déguster mon caffè debout au Florian avant l’arrivée des hordes de touristes 

  3. Prendre un vaporetto pour Burano et Mazzorbo, pour une journée hors du temps et dîner au Venissa, le restaurant étoilé de Chiara Pavan 

  4. Visiter le palais Fortuny : toujours merveilleux 

  5. Faire un tour dans la librairie Acqua Alta et son décor incroyable 

  6. Savourer les meilleurs cicchetti de la ville à l’All’Arco, tout près du marché du Rialto 

  7. Visiter la Fondazione Querini Stampalia et le Negozio Olivetti, œuvres du génialissime Carlo Scarpa 

  8. Essayer les furlane de ViBi Venezia, la marque de Viola et Vera, les filles du Comte 

  9. Déguster un bon verre de vin chez Vini da Arturo, à deux pas du théâtre de La Fenice 

  10. Rencontrer les artisans de Venise qui perpétuent les traditions de la Sérénissime 


 


Comments


bottom of page